• SDSI

C.P.F ? Pour quoi ? pour qui ?

Début 2019, une nouvelle réforme de la formation professionnelle est entrée en application,  avec un slogan : « Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel ».


Cette réforme apporte de nombreux changements, notamment une nouveauté à retenir : le CPF exprimé, non plus en heures, mais en euros.

Découvrez les autres spécificités du CPF version 2019.


CPF 2019

Chaque salarié (même à mi-temps !) a le droit à un crédit formation de 500 €  par an, qui s’additionnera au fil des années s’il n’est pas utilisé.

Les moins qualifiés ont le droit à 800 € pour leur permettre de progresser plus facilement.

Par contre, après 10 ans, le montant sera plafonné à 5000 €.

Sachez qu’une période de transition est mise en place jusqu’à octobre 2019 : votre compte affiche à la fois votre crédit acquis en heures et en euros. Puis, après cette période, tous les comptes passeront exclusivement en euros.

Jusqu’au 31 décembre 2020, vous pourrez encore utiliser vos anciennes heures de DIF (Droit Individuel de Formation) en les reportant sur votre CPF. Pour cela, rendez-vous ici : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/


les points important à retenir !

  1. Un choix élargi de formations, répertoriées au niveau national, vous permettra de postuler n’importe où et dans n’importe quel domaine professionnel. Le tout géré par le site : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/ (et bientôt via une application mobile).

  2. Le CPF de transition professionnelle remplace l’ancien CIF (Congé Individuel de Formation). Il permet également de financer une reconversion professionnelle. Dès 2020, les commissions paritaires interrégionales remplaceront les  FONGECIFS.

  3. Mise en place du dispositif Pro-A (anciennement période de professionnalisation) : vous pouvez envisager une formation en alternance tout en conservant votre CDI et votre salaire.

  4. Accompagnement gratuit de votre projet professionnel, assuré par cinq opérateurs (Pôle Emploi, Missions Locales, APEC, CAP EMPLOI et les FONGECIF/OPACIF). Cet accompagnement est facultatif.

  5. Création de l’agence FRANCE COMPETENCES pour certifier les organismes de formation avec des critères de qualité fixés par décret. France Compétences est également chargée de contrôler leur qualité et leur coût.

  6. Les contrats d’apprentissage sont mieux valorisés et  étendus de 25 à 29 ans.

  7. Simplification de la procédure et des aides financières pour encourager la mobilité.


votre compte CPF peut aussi être utilisé pour votre bilan de compétences et certaines formations certifiantes ...n'hésitez pas à nous contacter pour des informations complémentaires et si vos droits ne sont pas suffisants pour payer une formation ?

Nous pouvons vous accompagner dans vos démarches.


S.DS.I spécialisé dans l'accompagnement et le suivi des personnes en formation.

Posts récents

Voir tout

Formation de formateur

Vous avez envie de partager votre expérience et en faire un métier. Cette formation est faite pour vous ! une demande de plus en plus forte mais l'obligation aujourd'hui de présenter une validation